Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2007 4 27 /12 /décembre /2007 08:18
Et la pédagogie Président ?
 
Par blogadm Administrateur du BLOG, lundi 24 décembre 2007
 


La République française versus Nicolas Sarkozy communique à tout va et scénarise les moindres faits et gestes publics ou privés du Président. C’est l’effet de la pipolisation, la pratique du « storytelling » (la mise en récit) qui, nous disent les experts, signent l’entrée de la politique française dans l’ère de la modernité.

Les uns aiment, les autres pas, à preuve certaines rédactions ont carrément zappé l’épisode de l’après-midi chez Mickey, mais tout le monde s’interroge sur le bien-fondé d’une telle évolution.

À l’heure où tant de réformes s’annoncent le pouvoir ne devrait-il pas se préoccuper plutôt et en tout cas davantage de pédagogie ?





La visite de quarante lecteurs d’Ouest-France chez le Premier ministre début décembre, l’a clairement démontré s’il en était encore besoin : les Français attendent qu’on leur explique les réformes. Ils ont soif d’entendre leurs dirigeants.

Une heure trente d’entretien n’a pas permis d’aborder tous les sujets que les personnes sélectionnées parmi les 500 qui avaient demandé à faire le déplacement auraient souhaité mettre sur la table. Mais tous, chauds partisans de la politique gouvernementale ou clairement hostiles à celle-ci, ont apprécié l’échange.

Surtout, ils ont aimé cette façon appliquée, patiente et sereine qu’a le Premier ministre -on peut sans prendre parti parler de talent- d’expliquer les réformes. Pourquoi la franchise médicale s’impose comme une mesure juste, pourquoi l’autonomie des universités devrait permettre à celles-ci de se relancer, pourquoi la réforme de la carte judiciaire servira le projet d’une justice mieux rendue, etc., etc.

Et l’on se demande en l’écoutant et en observant les réactions de ses interlocuteurs, qui ne l’ont pas ménagé, pourquoi le gouvernement consacre si peu de temps à la pédagogie de son action.

Seulement voilà, la geste présidentielle laisse peu de place à ce travail d’explication d’autant plus indispensable que les réformes s’annoncent en nombre sur l’agenda 2008. Et l’on ne voit plus que Carla et Nicolas.

Volonté du pouvoir ou mauvais œil des médias ? Les deux diront sans doute les plus méchantes langues du blog…
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Questions de société