Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 18:56
LIBERALISME :

Vous avez bien dit "libéralisme" ?

Jamais peut-être autant de bourdes n'ont été commises au nom de ce concept, ici et maintenant comme à travers les âges et les générations!

Chacun mesure le principe à l'aune de sa propre liberté, de celle que chacun estime individuelle, inaliénable et non partageable. Il en découle un individualisme pris pour libéralisme. Assassiner "la génération 68" au nom d'un supposé libéralisme est un contre-sens. C'est n'avoir rien compris ou plutôt amalgamer volonté de libéralisation bien légitime des moeurs et libéralisme. Ce ne sont pas nos compagnes qui diront le contraire ! La dépénalisation de l'avortement par exemple!

C'est que la plus grande confusion règne comme si Liberté et libéralisme allaient de pair et étaient interchangeables.

Ce n'est pas si simple et c'est sans doute à dessein que la confusion est entretenue entre libéralisme politique et libéralisme économique, comme si l'un et l'autre étaient identiques. Non ! Le premier découle d'un principe d'organisation de la société fondé sur la démocratie à savoir que chacun a le même droit d'expression. Elle peut être représentative, participative ou directe.

La première forme est celle que nos sociétés ont connu. Il est vrai que jusqu'à présent, dans les formes de gouvernement, il était difficile, dans la pratique de concevoir autre chose. Néanmoins l'exercice a ses limites. On s'en rend bien compte.  Directe, est-ce envisageable? Participative, oui! Les moyens modernes d'expression qu'offrent notamment les techniques de communication actuelles et celles à venir font que ce mode peut-être maintenant effectif. C'est cette démocratie moderne qu'on est en droit d'appeler de nos voeux.

En revanche, on parle de toute autre chose lorsqu'on évoque le libéralisme économique venu tout droit des grands espaces de la conquête du nouveau monde. C'est l'application directe de la loi du plus fort, du "struggle for life" quel qu'en soit le prix à payer.

Faire en sorte de laisser penser que les deux principes proviennent de la même idéologie constitue une imposture.  Pire, encore, lorsque donne à croire que le second est la condition du premier. 

C'est exactement le contraire.




Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Opinions - réactions