Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 14:42

MOBILISATION POUR LA SCOLARISATION
DES ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP.

Lettre du Ministre délégué à la sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille en application de la loi du 11 février 2005 aux Préfets de Région et aux Préfets de département.

Concerne la rentrée scolaire 2007, les auxiliaires, les MDPH, l'emploi et l'insertion professionnelle, l'accessibilité, l'organisation des transports collectifs



http://www.ctnerhi.com.fr/images_lettres/instruction0215.pdf
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Opinions - réactions
7 mars 2007 3 07 /03 /mars /2007 07:52
Jean BAUDRILLARD nous a quittés.

Avec la disparition de ce sociologue c'est la disparition d'une pensée salutaire, d'une pensée dont nos sociétés post-modernes ont sans doute le plus besoin. Il savait mieux que personne dénicher sous l'apparente facilité, sous le paraître essentiel de notre quotidien, sous les propositions avancées comme fondamentales à la modernité, à l'avenir de nos sociétés  les signes d'un vide toujours davantage béant de la pensée  moderne.

Cet intellectuel était utile pour que ne s'instaure cette lâcheté de la pensée qui est devenue un sport :
 "la lâcheté intellectuelle, véritable discipline olympique de notre temps"  clamait-il.

Avec lui, il était possible de résister. Sans lui, il va falloir continuer mais ce sera plus difficile.

A lire : "le système des objets"  ou dans un autre registre "la guerre du golfe n'a pas eu lieu"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Baudrillard#Biographie
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Opinions - réactions
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 14:16
C'est bien connu, pour marquer, l'idéal est de passer par les ailes. Mais quand l'équipe perd ses fondamentaux elle a toujours tendance à repasser par le centre.

C'est bien ce qui se passe dans les phénomènes d'opinion. Non ?

Et de trouver les arguments qui justifient ses choix. La rhétorique est connue et depuis longtemps mais elle continue de fonctionner avec efficacité. Dans ce cas le manager en appelle au rassemblement des troupes : tous ensemble! Tiens c'est un slogan  connu ... Bref tout cela manque assurément de conviction .  C'est comme si on voyait dans une compétition les joueurs s'allier sur un même but. Pauvres gardiens du temple! Il suffirait d'y mettre deux gardiens ensemble. Ce serait un nouveau jeu. Ce serait assez drôle!!!

Personnellement droitier, mon poste de prédilection était plutôt sur l'aile gauche quand ce n'était pas gardien de but!

Et l'intérêt du jeu dans tout cela direz-vous ? Nous y voilà : transposons pour nous demander où se situent  l'intérêt général et le rôle de l'Etat dans le bien collectif public? Cessons de patauger dans le marais.....pour ne pas dire dans le marigot!

Bravo pour les amateurs de Montceau-les -Mines.
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Opinions - réactions
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 11:28
L'exclusion est à l'ordre du jour des candidats à la présidentielle. La candidate Ségolène ROYAL  en fait, à juste titre l'un de ses thèmes prioritaires de campagne.

Seulement attention, d'autres avant elle s'y sont essayés, avec le succès que l'on sait lorsque le concept de "fracture sociale" a été avancé.

Les personnes en situation de handicap sont  en situation d'exclusion en France. C'est connu. C'est hélas toujours d'actualité malgré une loi dite de citoyenneté. Pourquoi, si peu d'évolutions et si lentes dans notre pays ? Tout comme les personnes malades ou âgées !

Combien d'exclus dans notre Pays ?

Que n'aurait-on pas intérêt à relire René LENOIR : Les exclus, SEUIL. 1974.  Il concluait :

" Nous devons réapprendre à nos enfants que la civilisation des sentiments est supérieure à toutes les autres."
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Opinions - réactions
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 09:02
L'homme est un loup pour l'homme.

Quelle horrible chose que la peine de mort ! Et de quel droit les hommes se permettent-ils de tuer leurs congénères au seul motif d'une faute même gravissime ? Question d'éthique, direz-vous ?

Enfin : "Nul n'a le droit d'être condamné à mort", formule désormais inscrite dans la constitution française, est à mettre à l'actif des représentants de la Nation réunis en Congrès, hier à Versailles, sur convocation du président de la République. C' est un vrai progrès de l'humanité. Formons le voeu que cette initiative s'étende largement au-delà de nos frontières et contamine l'ensemble de la planète.
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Opinions - réactions
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 16:16
Un point de vue d'un directeur d'école qui mérite réflexion ou l'illustration de " tout change pour rien ne change" sauf à faire pire !!!!


http://danledir.canalblog.com/
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Opinions - réactions
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 11:29
Un très intéressant point de vue d'Hervé HAMON, l'auteur de "Tant qu'il y aura des élèves" dans Ouest-France de ce jour, 16 février 2007intitulé :

 "Pour sortir de l'hypocrisie".

http://www.ouest-france.fr/ofedito.asp?idDOC=376982&idCLA=3633
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Opinions - réactions
12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 18:56
LIBERALISME :

Vous avez bien dit "libéralisme" ?

Jamais peut-être autant de bourdes n'ont été commises au nom de ce concept, ici et maintenant comme à travers les âges et les générations!

Chacun mesure le principe à l'aune de sa propre liberté, de celle que chacun estime individuelle, inaliénable et non partageable. Il en découle un individualisme pris pour libéralisme. Assassiner "la génération 68" au nom d'un supposé libéralisme est un contre-sens. C'est n'avoir rien compris ou plutôt amalgamer volonté de libéralisation bien légitime des moeurs et libéralisme. Ce ne sont pas nos compagnes qui diront le contraire ! La dépénalisation de l'avortement par exemple!

C'est que la plus grande confusion règne comme si Liberté et libéralisme allaient de pair et étaient interchangeables.

Ce n'est pas si simple et c'est sans doute à dessein que la confusion est entretenue entre libéralisme politique et libéralisme économique, comme si l'un et l'autre étaient identiques. Non ! Le premier découle d'un principe d'organisation de la société fondé sur la démocratie à savoir que chacun a le même droit d'expression. Elle peut être représentative, participative ou directe.

La première forme est celle que nos sociétés ont connu. Il est vrai que jusqu'à présent, dans les formes de gouvernement, il était difficile, dans la pratique de concevoir autre chose. Néanmoins l'exercice a ses limites. On s'en rend bien compte.  Directe, est-ce envisageable? Participative, oui! Les moyens modernes d'expression qu'offrent notamment les techniques de communication actuelles et celles à venir font que ce mode peut-être maintenant effectif. C'est cette démocratie moderne qu'on est en droit d'appeler de nos voeux.

En revanche, on parle de toute autre chose lorsqu'on évoque le libéralisme économique venu tout droit des grands espaces de la conquête du nouveau monde. C'est l'application directe de la loi du plus fort, du "struggle for life" quel qu'en soit le prix à payer.

Faire en sorte de laisser penser que les deux principes proviennent de la même idéologie constitue une imposture.  Pire, encore, lorsque donne à croire que le second est la condition du premier. 

C'est exactement le contraire.




Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Opinions - réactions
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 19:19
On ne résiste pas :


<style type="text/css" media="all">@import url(http://medias.lemonde.fr/mmpub/css/blog.css);</style>
<div class="bl-lien"><a href="http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-865895,0.html" target="_blank">Le "pacte présidentiel" présenté par Ségolène Royal</a><br />LE MONDE | 10.02.07<br />
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Opinions - réactions
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 16:46
LE CERVEAU A T-IL UN SEXE ?

Télérama
de cette semaine pose la question. Ce n'est pas tant la question qui importe que la réponse qui lui est apportée.

Non ! Bien évidemment. Mais nous le savons depuis longtemps. C'est une question de point de vue, c'est-à-dire finalement de celui qui dispose de l'autorité. Et l'autorité au 19e qui donc prétendait la subtiliser? Ala différence du siècle précédent : l' homme, l'homme dominateur. Le 20e siècle a peu à peu tenté de remettre les choses dans l'ordre mais avec quelle difficulté. Et notre siècle naissant n'y est encore pas. La preuve: la question se doit d'être encore posée. C'est donc que rien n'est acquis. L'égalité des sexes reste à faire ! Ici ou là, même, certaines régressions peuvent être à craindre. Attention, dominateurs !

L'homo sapiens sapiens a encore des progrès à faire !

La lecture de l'article est fort instructive pour qui veut aborder la question sans parti pris, homme ou femme. Non, le rose n'est pas que pour les filles, ni le bleu pour les garçons. Les neurones, a notre connaissance, n'ont pas de couleur.
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Opinions - réactions