Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 19:03
PHILOSOPHIE
Couverture ouvrage
QU'EST-CE QUE L'ESPRIT EUROPÉEN ?
Lucien Jaume
Éditeur : FLAMMARION
172 pages /8 € sur
Résumé : La tradition européenne concerne la liberté. Réactiver son esprit, ce n'est pas s'enfermer dans une prétendue identité, mais relancer le dialogue des cultures.
PAGE  1  2  3  4  5 

Dans son nouvel ouvrage, enthousiasmant à bien des égards, Lucien Jaume prolonge et enrichit les réflexions développées en 2000 dans La Liberté et la Loi (rééd. 2010, dans la même collection Champs Essais, sous le titre Les origines philosophiques du libéralisme). L’homme, selon les humanistes du XVe et XVIe siècles ou les artistes du Quattrocento, est un être qui se donne des règles et se prouve par là sa liberté ; il est un être éducable, grâce à des modèles et des normes, devenant ensuite son propre éducateur et son propre critique, comme Léonard de Vinci le demandait au peintre. Depuis Montaigne, la distance envers soi et envers la collectivité est une ressource de la liberté individuelle, mais cette mise à distance s’apprend : il y a une pédagogie de la liberté qui est au cœur de l’esprit européen et qui, selon L. Jaume, redevient un enjeu de l’Union européenne à repenser de toute urgence. Le projet éducatif (du collège à l’Université) décidera du sens de notre tradition, remémorée, réactivée ou abandonnée, et de notre avenir. Au fond, à travers cette recherche d’un sens commun européen, l’auteur est amené à retrouver les fondements du libéralisme politique.

Dans trois chapitres (prolongés par des extraits de textes de Locke, Bossuet, Nicole, Smith, Tocqueville et Bachelard) consacrés à la théorie de l’obligation envers la loi, à celle de la société civile et à la question de la légitimité, l’auteur cherche, non à cerner l’identité (il récuse ce concept “simplificateur et fixiste ”) ou encore la conscience (ce serait faire l’économie de l’expérience et de la mémoire) de l’Europe, mais bien à dégager l’esprit européen, à montrer le dialogue que celui-ci entretient avec lui-même et qui “concerne toujours la liberté de l’homme ”  . Depuis l’humanisme de la Renaissance, l’invariant de la pensée européenne est l’expérience de la liberté, elle-même soumise à la controverse, ainsi Luther contre Erasme (le libre-arbitre) ou Marx contre Adam Smith (le marché). L’Europe a développé en cela un véritable “sens commun ” dont la liberté constitue à la fois la matière et la forme, autrement dit le thème privilégié et l’agent opératoire, mais ce sens partagé est aussi ce qui assure l’inscription de chacun au sein d’une communauté. Pour l’illustrer, il n’est pas meilleur guide que John Locke.

 

Titre du livre : Qu'est-ce que l'esprit européen ?
Auteur : Lucien Jaume
Éditeur : Flammarion
Collection : Champs essais
Date de publication : 18/01/10
N° ISBN : 978-2-0812-3257-0

Non fiction.fr
 
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 19:01
nonfiction.fr newsletter
    26 mars 2010
 
  ÉDITO
En partenariat avec Cap digital, nonfiction.fr vous invite à la présentation le jeudi 1er avril du livre de Fabrice Rochelandet intitulé 'Economie des données personnelles et de la vie privée' (Pour plus d’informations, voir la brève ci-dessous). Partant du constat que les nouveaux mouvements contestataires sont empreints d’un certain pragmatisme, Irène Pereira, sociologue et militante libertaire, s’interroge dans son livre ‘Peut-on être radical et pragmatique ?’ (Textuel) sur la possibilité de poursuivre des idéaux sans renoncer à l’efficacité immédiate. Lucien Jaume, dans ‘Qu’est-ce que l’esprit européen ?’ (Flammarion) décèle dans les fondements du libéralisme politique, un sens commun pour l’Europe. Dans 'Le meunier, les moines et le bandit' (Actes sud), Fanny Colonna nous emmène sur les traces de Jean-Baptiste Capeletti (1875-1978), meunier, guérisseur et poète dans les Aurès de l’Algérie coloniale puis indépendante, p ersonnage inclassable, perdu entre deux mondes. Voyageur, traducteur, donc penseur, François Jullien ouvre dans ‘Pont aux singes. De la diversité à venir’ (Galilée) des chemins qui mènent décidément quelque part. Avec ‘Penser le judaïsme’ (CNRS), Jean-Christophe Attias, contribue aux réflexions actuelles sur ce qui fonde l’identité juive, entre culture et religion. Enfin Dominique Moïsi livre dans ‘Géopolitique des émotions’ (Flammarion), un essai ambitieux, vif mais volatile.
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 17:34
littoral du cotentin
De la baie des Veys au Mont Saint-Michel, Jérôme Houyvet a parcouru sa région natale du Cotentin en ULM. Ses photos, magnifiques, sont rassemblées dans le beau-livre "Vol au-dessus du littoral du Cotentin" (Big Red Editions). Jusqu'au 30 mai, le Manoir du Tourp-Maison de La Hague à Omonville-la-Rogue expose une cinquantaine de clichés issus de cet ouvrage. © Jérôme Houyvet / 


 
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 14:41
prospectus
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 08:29
nonfiction.fr newsletter
    12 mars 2010
 
  ÉDITO
Cette semaine, partons à la découverte avec Gérard-Henry Baudry, des "symboles du christianisme ancien (Cerf)", véritable livre d’art qui dévoile la genèse de la civilisation judéo-chrétienne. Anthony Fiant, dans "Le cinéma de Jia Zhang-Ke. No future (made) in China (PUR)", évoque les problématiques sociales de la Chine contemporaine à travers l’œuvre du cinéaste chinois Jia Zhang-Ke. Bernard Costaglia torpille définitivement la thèse d’un accord de fait entre les Britanniques et la Marine de Vichy avec son livre "La Marine de Vichy. Blocus et collaboration, juin 1940-novembre 1942 (Tallandier)". Marie-Josèphe Bertini nous invite à défaire la différence des sexes dans son ouvrage "Ni d’Eve ni d’Adam (Max Milo)" et convoque de multiples disciplines pour construire un nouveau paradigme de société. "Lettres, rencontres, souvenirs (Gallimard)", sous la direction d’ Ilse Somavilla, rassemble la correspondance et les souvenirs d ’un des amis le plus proche de Wittgenstein, Paul Engelmann. Enfin, Pierre Maraval nous livre avec "la véritable histoire de Constantin (Les Belles Lettres)", une biographie passionnante du premier empereur chrétien.
 
 
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 18:06
nonfiction.fr newsletter
    5 mars 2010
 
  ÉDITO
Ce lundi 8 mars, nonfiction.fr, en partenariat avec la Fondation Jean-Jaurès, vous invite à débattre à la Cité des Livres avec François Bazin autour de son livre, Le Sorcier de l’Elysée. L’histoire secrète de Jacques Pilhan (Plon). Inscrivez-vous à contact@nonfiction.fr (plus d’informations ci-dessous). Cette semaine, découvrez le travail d’Ivan Jablonka qui s’interroge dans Les enfants de la République. L’intégration des jeunes de 1789 à nos jours (Seuil) sur le modèle d’intégration républicaine au prisme de l’histoire de ces enfants abandonnés, exclus ou vagabonds. Stan Brakhage nous livre une vision étincelante de l’œuvre de cinéastes qu’il admire, Méliès, Griffith, Dreyer et Eisenstein, dans The Brakhage Lectures (Capricci). François Dubet étudie dans son dernier ouvrage (Les places et les chances. Repenser la justice sociale) les pratiques qui déterminent les politiques de justice sociale. Enfin, Olga Medvedkova nous invite à éduquer notre regard de spectateur en le portant sur l’œuvre de Kandinsky.
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 18:23
 
  ÉDITO
Qu’est-ce que le libéralisme ? Dans son dernier ouvrage paru chez Gallimard, Catherine Audard s’efforce de répondre à cette question en revisitant l’histoire d’une notion controversée. Nonfiction.fr vous propose aussi de revenir sur le rapport particulier des femmes à l’amour, à travers le livre que publient Laure Adler et Elisa Lécosse chez Flammarion. Bernard Edelman interroge dans ‘Ni chose, ni personne’ (Hermann) le statut juridique et philosophique du corps humain. L’historien Jean-Paul Moreau revient quant à lui (chez Tallandier) sur la figure du pirate, essentielle dans l’histoire et l’imaginaire occidentaux. Enfin, la correspondance de Guillaume Apollinaire (Gallimard) avec les artistes entre 1903 et 1918 vous donnera un aperçu de la préoccupation du poète pour l’art et la France de l’époque. Sans oublier le second tome des mémoires (Cerf) du théologien catholique Hans Küng.
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 17:24

LE 6 MARS A 20H30

LE 7 MARS A 14H30

 

LE NOYAU

VOUS PRESENTE

« UN DINER BIEN TRANQUILLE »

 

Comédie en 2 actes de Martine Huet

Salle de cinéma

Saint Sauveur le vte

 

 

Tarifs 5 euros

2,50 euros jusqu’à 12 ans

 

Réservations au 02 33 41 75 68

 

 

DEUX AUTRE SEANCES SONT PREVUES LES SAMEDI 20 ET 27 MARS 20H30 AU PROFIT DES ECOLES

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 08:11
nonfiction.fr newsletter
    5 février 2010
 
  ÉDITO
Cette semaine, nonfiction.fr vous invite à découvrir les entretiens posthumes de Cornelius Castoriadis avec le MAUSS, publiés cette semaine aux éditions des Mille et Une Nuits. Il y est question d’un problème fondamental de la pensée du sociologue, la possibilité d’une société démocratique autonome et capable de se représenter elle-même. Vous pouvez également vous promener aux côtés de Frédéric Gros (Marcher, une philosophie, Carnets Nord) pour découvrir les vertus philosophiques de la marche. Eugène Green (Poétique du Cinématographe, Actes Sud) nous livre quelques unes de ses recettes de travail pour tourner un film abouti. Nonfiction.fr rend aussi compte des solutions proposées par Jacques Attali (Survivre aux crises, Fayard) pour surmonter les crises multiples qui nous assaillent, et effectue un panorama de l’évolution récente de la social-démocratie en Europe. Enfin, les férus de religion trouveront dans une Introductio n à l’Ancien Testament (Labor et Fides) une ressource indispensable pour comprendre les conditions d’émergence de la Bible.
 
 
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 07:36
Par Mlle Devillard, documentaliste

Le Palmarès officiel du 37e Festival International de la bande dessinée d’Angoulême vient d’être rendu public lors de la cérémonie de remise des prix du Festival, organisée ce dimanche 31 janvier 2010 sur la scène du théâtre d’Angoulême.
Voici les lauréats :

Grand Prix de la ville d'Angoulême 2010
Baru

Fauve d'or - Prix du meilleur album
Pascal Brutal Tome 3 : Plus fort que les plus forts
Riad Sattouf (Fluide Glacial)

Fauve FNAC-SNCF : Prix du public
Paul à Québec
Paul Rabagliati (La Pastèque)

Fauve d'Angoulême : Prix spécial du jury
Dungeon Quest Tome 1
Joe Daly (L'Association)

Fauve d'Angoulême : Prix de la série
Jérome K. Jérôme Bloche T.21 Déni de fuite
Alain Dodier (Dupuis)

Fauve d'Angoulême : Prix intergénérations
L'Esprit perdu (intégrale Messire Guillaume)
Matthieu Bonhomme et Gwen de Bonneval (Dupuis)

Fauve d'Angoulême : Prix regards sur le monde
Rébétiko (la mauvaise herbe)
David Prudhomme (Futuropolis)

Fauve d'Angoulême : Prix de l'audace
Alpha... Directions
Jens Harder (Actes Sud)

Fauve d'Angoulême : Prix révélation
Rosalie Blum Tome 3
Camille Jourdy (Actes Sud)

Fauve d'Angoulême : Prix du patrimoine
Paracuellos
Carlos Gimenez (Fluide glacial)

Fauve d'Angoulême : Prix de la BD alternative
Special Comics n°3
publié par Nanjing (Chine)

Prix Jeunes talents
1er lauréat : Guillaume Chauchat (Strasbourg)
2e lauréat : Léon Maret (Paris)
3e lauréat : Miroslav Sekulic (Croatie)

Prix Jeunes talents de la région Poitou-Charentes
Mickaël Jourdan (Angoulême)


Prix d'Angoulême de la BD scolaire
Léopold
 Bensaid – 13 ans
(collège les Chènevreux à Nanterre)

Prix « humour » du concours de la BD scolaire
P
auline Hebert – 16 ans
(lycée des Arènes
 à Toulouse)

Prix « graphisme » du concours de la BD scolaire
C
écile Bidault – 15 ans
(espace Saint-Jean à Melun)


Prix « scénario » du concours de la BD scolaire
T
imothée Bart – 16 ans
(lycée privé du Sacré Cœur à Rouen)


Prix du strip

1e lauréat : Loïc Chevallier (Montlouis-sur-Loire, 37)

2e lauréat : Benjamin Gérard (Fougères, 35)


Concours Anim’ ton fauve

Julien Farto


Prix révélation blog

Lilla lillablog.over-blog.com



 
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre