Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 17:34

Charly à Pirou

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 08:55

Samedi 19 mai 2012 : la nuit européenne des musées

Publié le 11.05.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Sons et lumières, visites insolites, concerts, chasses aux trésors ou projections en plein air... Pour découvrir différemment quelques-uns des 3 000 musées d’art, d’ethnographie, d’histoire ou de sciences, dans une trentaine de pays européens, retrouvez en ligne le programme 2012 de la 8ème nuit européenne des musées, prévue le samedi 19 mai 2012.

Consultez le programme en sélectionnant une ville ou un musée et faites votre choix parmi les multiples activités proposées, chaque animation correspondant à l’une des 9 thématiques retenues cette année (Ciel & Univers, Films & Projections, Jeune public, Musique, Sciences & Techniques, Soirées insolites, Spectacle vivant, Textiles & Costumes, Réouvertures). Les musées qui participent à cette opération sont accessibles gratuitement à 98 %. En règle générale, ils restent ouverts jusqu’à minuit environ.

Lancée en 2005, cette manifestation culturelle a pour objectif d’inviter un large public à parcourir, sous un angle différent, les collections exposées dans les musées.

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 11:35

AFFICHE 9 10 DECEMBRE 2011 PROJET 2 A4

 

Couverture 1

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 17:20

 

AbeBooks.fr

Belles reliures à petits prix !

 

Les femmes savantes

 

Cette année, la tendance est aux motifs et aux couleurs vives et audacieuses...

Pour Noël, AbeBooks vous propose un large choix de belles reliures à petits prix.
Découvrez sans plus attendre notre sélection d’ouvrages colorés, avec de belles reliures en cuir et de sublimes illustrations. Pour un maximum de 100 euros, offrez de magnifiques livres à vos proches ; ils seront divinement surpris.

Voir la sélection

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 12:29
La bibliothèque de Caen met le cap au Nord

La bibliothèque de Caen accueille une exposition intitulée « Une passion boréale », conçue à partir des archives personnelles d’Éric Eydoux, traducteur de norvégien, spécialiste des cultures nordiques et cofondateur du festival Les Boréales.

Ayant consacré l’essentiel de sa vie active au développement des relations franco-nordiques en Basse-Normandie, Éric Eydoux a souhaité confier ses archives personnelles et ses collections aux institutions régionales les mieux à même de les conserver et les valoriser. Ainsi la bibliothèque de Caen accueille des livres, imprimés divers et autres documents plus accessibles au grand public. Ce choix n’a rien de fortuit. Dès le début, cet établissement a su instaurer une fructueuse collaboration avec l’Office franco-norvégien puis le festival Les Boréales, respectivement fondés par Éric Eydoux en 1983 et 1992.
C’est à partir de ces documents donnés à la bibliothèque de Caen qu’Éric Eydoux a conçu l’exposition « Une passion boréale » : celle-ci fait revivre, en quarante étapes illustrées et quelques centaines de livres, le passé nordique des origines à l’orée de l’ère industrielle. L’année prochaine, une nouvelle exposition portant sur les deux derniers siècles traitera des voyageurs français en Scandinavie puis des successifs engouements de notre pays pour la société, les arts et la littérature des cinq pays.

« Une passion boréale », exposition ouverte au public du 3 décembre au 14 janvier 2012, à la bibliothèque de Caen, place Louis-Guillouard à Caen. Vernissage samedi 3 décembre à 11h. Renseignements au 02 31 30 47 00.
 
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 18:23



  Jean-Paul Bonami a le plaisir de nous informer qu'il sera l'invité de Benoît Duteurtre

(émission "Etonnez-moi, Benoît")


  SAMEDI 29 Octobre, entre 11h et 12 h 30 , sur FRANCE-MUSIQUE.


  L'entretien d'une heure avec l'animateur portera principalement sur la vie des théâtres de province tout
  au long du 20ème siècle.

En lien avecson nouveau livre "MEMOIRE DU THEATRE DE CHERBOURG".

 

Pour Consulter, cliquer

http://www.yvesmarion.com/article-memoire-du-theatre-de-cherbourg-78546976.html 

 


Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 18:34

Espions et romans de la Guerre Froide

L'année 1945 fut marquée par la fin de la Seconde Guerre Mondiale : le monde allait entrer en paix... mais cette trêve fut courte, très courte. En effet, les Etats-Unis et l'U.R.S.S. entraient dans une "guerre illimitée".

Aucun combat direct n'a eu lieu, mais la propagande, l'espionnage et l'intimidation de l'ennemi étaient omniprésents.
Cette période de tension internationale fut marquée par une littérature dénonciatrice; cependant, c'est tout le monde artistique qui a souffert de ce conflit.

Mémoires d'espions, romans d'écrivains de l'époque et livres contemporains relatifs à la Guerre Froide ont été sélectionnés pour vous. Découvrez dès maintenant tous ces ouvrages !

 

Voir la sélection complète

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 22:04
Vu au cinéna "Select" à Granville (Manche)

Distraction intéressante : conte d'une morale bien américaine !!!!

M. Popper et ses pingouins

Date de sortie cinéma : 20 juillet 2011 

Réalisé par Mark Waters 
Avec Jim CarreyCarla GuginoOphelia Lovibondplus 

Titre original : Mr. Popper's Penguins 
Long-métrage américain Genre : Comédie , Famille 
Durée : 01h40min Année de production : 2011 
Distributeur : Twentieth Century Fox France 

Synopsis : Enfant, Tommy Popper attendait impatiemment les occasions de parler par radio à son père, un explorateur toujours parti aux quatre coins du monde. Des années plus tard, Popper est devenu un brillant promoteur immobilier à Manhattan. Sa réussite lui a coûté son couple : divorcé d’Amanda, il ne voit plus ses enfants qu’un week-end sur deux. M. Popper mène une vie solitaire et luxueuse dans son appartement ultramoderne de Park Avenue, et il est sur le point de devenir un des associés de la prestigieuse firme qui l’emploie. Mais lorsqu’un matin, il reçoit l’ultime cadeau de son père décédé – un pingouin vivant, sa vie bascule. En cherchant à se débarrasser de l’animal, M. Popper va juste réussir à en récupérer cinq autres. Alors que les adorables bestioles transforment peu à peu son appartement en banquise, M. Popper voit sa vie déraper. Tout va y passer : le contrat de ses rêves, ses relations, sa vie. Mais grâce à six petits pingouins, M. Popper va découvrir que le bonheur peut aussi faire boule de neige…

 

 


 

 


 

 


Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 07:15

Mediapart vous invite à l’avant-première du film documentaire

de Benjamin Stora et François Malye

« François Mitterrand et la guerre d’Algérie »,

réalisé par Frédéric Brunnquell

 

Le Lundi 25 octobre à Confluences à 19h00

Un débat suivra à l’issue de la projection avec Benjamin Stora, François Malye et Frédéric Brunnquell animé par Antoine Perraud

 

« Pendant les trois premières années de la guerre d’Algérie 1954 – 1957, François Mitterrand, futur Président de la République, est tour à tour ministre de l’Intérieur, puis ministre de la Justice. Il est l’un des personnages de premier plan des gouvernements de la IVème République qui appliquent en Algérie une politique particulièrement répressive. Un formidable non-dit entoure ces trois longues années, parmi les plus terribles de cette guerre.

Le film révèle, grâce à des archives inédites, que François Mitterrand, ministre de la justice du gouvernement Guy Mollet, refusera la grâce, dans plus de 80% des cas, aux militants du FLN condamnés à mort. 45 seront guillotinés.

Pourquoi, en tant que ministre de la Justice, celui qui allait abolir la peine de mort en 1981, cautionna-t-il la politique du pire du gouvernement de Guy Mollet ?

Pas à pas, le documentaire suit le futur Président durant ces années qui conduiront la IVème République à l’âbime. Il interroge les témoins Français et Algériens et les proches de l’époque. Parmi eux : Gisèle Halimi, avocate, Roland Dumas, avocat et député de l’UDSR en 1956, André Rousselet, ancien chef de cabinet de François Mitterrand, Robert Badinter, ministre de la Justice de 1981 à 1986, Jean Daniel, écrivain journaliste. »

 

RSVP : debats@mediapart.fr (cette adresse mail recueille uniquement vos réservations)

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 18:23
MÉTHODOLOGIE DES SCIENCES SOCIALES
Couverture ouvrage
TRACÉS. Nº17 : QUE FAIRE DES INSTITUTIONS ?
Arnaud Fossier, Eric Monnet
Éditeur : ENS LYON
250 pages /14,25 € sur
Résumé : Un numéro dense à propos d’un thème transversal des sciences humaines et sociales.  


    L’institution constitue l’un des thèmes privilégiés de la recherche en sciences sociales, que l’on songe par exemple à l’étude des réalités juridiques et politiques, ou à celle des conventions et des normes. Fidèle à son programme et à sa vocation pluridisciplinaires, la revue semestrielle Tracés propose de confronter dans un numéro intitulé “Que faire des institutions ?” plusieurs approches méthodologiques et épistémologiques afin de prendre le pouls du renouvellement de l’analyse institutionnelle dans différents champs des sciences humaines et sociales. Un renouvellement multiforme qui traduit bel et bien un retour en force du thème après sa relative marginalisation au sortir de la seconde guerre mondiale   ; un renouvellement qui tente également de réintroduire le caractère processuel et dynamique des institutions, contre une acception généralement fixiste, ou tout du moins “figeante”, du terme  . Le numéro de Tracésaccueille ainsi des contributions variées, aux tonalités et aux propositions parfois fort différentes, qui ont cependant toutes pour point commun de montrer l’actualité du débat autour de la notion “d’institution” et de ses fonctions  .

La dynamique des institutions

    Les questions que posent Arnaud Fossier et Eric Monnet dans l’éditorial rappellent que le numéro ne vise pas à un état des lieux de la question institutionnelle, quasi impossible au vu de la variété des acceptions du terme en fonction des différents disciplines. Il s’agit davantage d’interroger l’efficacité, le devenir et la fonction des institutions, en un mot leurs possibles usages. La question pragmatique “Que faire des institutions ?” signale d’emblée les présupposés négatifs qui pèsent sur les institutions , lorsqu’on les pense dans leur dimension statique (des “structures sociales figées ou, dans un sens plus restreint, des ‘organisations’” ). À partir des travaux du philosophe John Searle, dont l’œuvre parcourt une grande partie de l’introduction et du numéro , les institutions sont définies comme des “faits strictement humains (…) dépendant de notre langage et d’une intention collective” . Les institutions seraient ainsi des faits collectifs, qui influencent et contraignent les acteurs sociaux. En cela, l’institution est intéressante pour ce qu’elle permet de révéler, puisqu’elle est à la fois “ce qui est institué” et “ce qui institue”. On retrouve ici le caractère fondamentalement double de l’institution, à la fois statique et dynamique ; le numéro prend le parti de privilégier l’étude de la dimension dynamique de l’institution, “ce que le collectif institue” , c’est-à-dire la possibilité des transactions, des interactions et des négociations autour des règles et des normes. Le philosophe Olivier Morin en vient même à remettre vigoureusement en cause la notion de “règle constitutive”, comprise comme ce qui crée ou ce qui rend possible les pratiques sociales ou les comportements (une notion utilisée en particulier en philosophie analytique des sciences sociales par Searle, David Bloor ou encore Vincent Descombes ). Pour lui, les méthodes d’identification des consensus sociaux, et au-delà, les formes de codification des institutions non codifiées reposent sur des intuitions peu fiables, et l’autorité compétente censée définir la “règle constitutive” d’une institution est susceptible de changer, d’être contestée voire de ne pas exister. C’est donc “l’histoire d’une institution qui nous renseigne sur elles, pas le simple examen des règles elles-mêmes” .

Titre du livre : Tracés. nº17 : Que faire des institutions ?
Auteur : Arnaud Fossier, Eric Monnet
Éditeur : ENS Lyon
Date de publication : 25/11/09
N° ISBN : 284788193X
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Livres-cinéma-théâtre