Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 11:35
 



 
 
Jean-François LE GRAND
sénateur de la Manche
président du conseil général 
 
Gérard VILGRAIN-BAZIN
président du groupe de recherches archéologiques du Cotentin
 
ont le plaisir de vous convier à assister au
 
Bilan des opérations archéologiques 2008
dans le département de la Manche
 
qui se déroulera le samedi 21 mars 2009 à partir de 14h
aux archives départementales de la Manche
 
 
Entrée libre et gratuite
Programme des communications
 
 
Ø      14h00 : Bilan des travaux réalisés en 2008 dans le département de la Manche, par Gérard Vilgrain-Bazin, président du groupe de recherches
                       archéologiques du Cotentin.
Ø      14h30 : Projet collectif de recherches les premiers habitants en Normandie : résultats 2008, par D. Cliquet
Ø      14h45 : Projet collectif de recherches archéologie, histoire et anthropologie de la Hague, résultats 2008, par C. Marcigny
Ø      15h00 : Projet collectif de recherches pêcheries fixes et semi-fixes à la fin du Moyen Âge à l’époque moderne sur le littoral de la Manche, par C. Billard
Ø      15h15 : La dernière campagne de sondages sur l’agglomération antique de Montaigu-la-Brisette, résultats et synthèse, par L. Jeanne
Ø      15h25 : Montaigu-la-Brisette, le Hameau doré, fouilles d’une agglomération antique, par L. Legaillard
Ø      Pause
Ø      15h55 : Prospections aériennes des marais bas-normands, par G. Hulin
Ø      16h05 : Projet de construction d'un référentiel dendrochronologique en Basse-Normandie, par V. Bernard
Ø      16h15 : La briqueterie du Porribet à Saint-Fromond, résultats 2008, par C. Simon
Ø      16h30 : Fouille programmée 2008, la fonderie Grente à Hambye, par B. Fauq
Ø      16h45 : Prospections diachroniques sur le littoral du Cotentin les occupations littorales du nord-Cotentin, par G. Vilgrain
Ø      16h55 : Sondage au manoir de Sigosville (Le Ham), par G. Vilgrain
Ø     17h05 : Questions du public
Ø     17h30 : Clôture de la séance
 
 

archives départementales de la Manche
103 rue maréchal Juin - 50000 Saint-Lô

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Informations
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 08:15
Nouveau nüvi® 865
GPS avec système de commande vocale et l’assistant de voies de circulation

Le nouveau GPS nüvi 865, c’est aussi l’affichage des panneaux routiers principaux, l’affichage des limitations de vitesse, le service Info Trafic Premium, une cartographie Navteq® Europe (plus de 40 pays) avec alertes radars préchargées, un kit mains-libres Bluetooth®, et bien d’autres fonctions qui tiennent dans la poche… et se commandent à la voix.
Découvriez le nuvi 865
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Informations
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 12:38
Le salon de l’Internet


Découvrir le salon
Du 20 au 22 mars, porte de Versailles à Paris, se tiendra le premier salon de l’Internet. Réunissant les principaux acteurs de la toile, son but est de créer une rencontre entre le web et son public. Et l’Ina sera présent ! Un rendez-vous à ne pas manquer.
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Informations
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 10:53
Animaux de compagnie : ce qu’il faut savoir (3/03/2009)

Chiens, chats, lapins, cochons d’Inde, hamsters, poissons... Pour en savoir plus sur les animaux de compagnie, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) propose en ligne une fiche pratique. Il est interdit de vendre des chiens et des chats de moins de 8 semaines. Toute vente doit s’accompagner du certificat de naissance ou pedigree pour les chiens ou chats de race, de l’identification par tatouage ou puce de l’animal (obligatoire pour tous les chiens âgés de plus de 4 mois et nés après le 06/01/99), de la vaccination et du certificat sanitaire ainsi que de l’attestation de vente ou du contrat. La réglementation relative aux animaux dangereux et errants introduit une classification de certains chiens en 2 catégories (chiens d’attaque et chiens de garde et de défense). Par ailleurs, un règlement européen harmonise les règles applicables aux déplacements d’animaux domestiques pour permettre aux citoyens de l’UE de circuler plus facilement en compagnie de leurs chiens ou de leurs chats. Les animaux (chiens, chats, furets) doivent ainsi être munis d’un passeport, à savoir un document vétérinaire fournissant la preuve que l’animal a bien été vacciné contre la rage. Grâce à ce seul document, les animaux peuvent être emmenés dans tous les Etats membres, à l’exception de l’Irlande, du Royaume-Uni et de la Suède. Concernant les nouveaux animaux de compagnie tels que les rongeurs (chinchillas, furets, souris) ou espèces plus exotiques comme les reptiles (iguanes, serpents) en passant par les arachnides (scorpions, araignées), leurs propriétaires doivent être titulaires du certificat de capacité pour l’entretien des animaux d’espèces non domestiques. Les amateurs de hamsters ou de souris en sont dispensés. Un arrêté définit les espèces qui peuvent être détenues par les particuliers.
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Informations
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 14:45
Par Michaël Hajdenberg


Nul ne sait à quoi ressemblera le Grand Paris. Ses frontières, sa gouvernance, son périmètre donnent lieu à des discussions sans fin. Loin de ces préoccupations, dix des plus grands cabinets d'architectes et urbanistes du monde, à la demande de l'Elysée, ont planché sur le possible avenir de la métropole. Leurs travaux seront présentés à Nicolas Sarkozy en mars. Mediapart a d'ores et déjà pu les consulter en intégralité. Et vous propose ses coups de coeurs. Des idées les plus innovantes aux dessins les plus étonnants.

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Informations
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 08:22


Une belle histoire... Une exposition à ne pas manquer pour retrouver les pratiques des boucheries et des abattoirs d'antan.
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Informations
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 17:31
Affaire Pérol: le PS passe à l'offensive Par Laurent Mauduit Encore un rebondissement dans l'affaire Pérol! Deux dirigeants du parti socialiste, Arnaud Montebourg et Michel Sapin ont décidé de remettre, mercredi 4 mars, à chacun des membres de la Commission de déontologie de la fonction publique un mémoire les enjoignant de contester la désignation par Nicolas Sarkozy de François Pérol à la présidence de la nouvelle banque qui va résulter de la fusion des Banques populaires et des Caisses d'Epargne. Mediapart révèle ce mémoire, qui est téléchargeable: le voici. Un autre conseiller de l'Elysée, François Riahi, a par ailleurs rejoint François Pérol. Il sera le secrétaire du comité qui va piloter le projet de fusion entre les deux banques.
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Informations
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 10:19

La persistance de la question du logement va-t-elle finalement donner raison à Friedrich Engels, qui écrivait à la fin du XIXe siècle que  la crise du logement n’était pas un hasard, mais une institution nécessaire ? S’il le pouvait, l’Abbé se retournerait lui aussi dans sa tombe. Comme tous les ans en février, la fondation Abbé Pierre vient de rendre son rapport annuel 2009 : tous les indicateurs sont au rouge. Par rapport à ses petits frères des années précédentes, (rapports de 2008, 2007, 2006 etc.), la nouveauté, si l’on peut dire, c’est  la persistance du malaise. En prime, le rapport consacre cette année un chapitre à un public qui risque de connaître des difficultés de logement grandissantes : on attendait les jeunes, ce sont les vieux, dont le nombre, lui, ne risque pas de baisser.

Sur fond de crise des sub primes, c’est toute l’économie du logement qui semble s’être grippée. Mais la chute du  nombre de mises en chantier et surtout celle des mutations (achat-vente) ne doit pas cacher un mouvement de restructuration du secteur du bâtiment qui rejoue un air déjà connu : liquidation des petites entreprises incapables de survivre à la baisse des commandes au profit des plus grosses, qui absorbent et se redéployent. Ce qui ne saurait pour autant annoncer une baisse des prix du logement, les acteurs intéressés s’évertuant à maintenir les loyers et même les prix à l’acquisition hors de portée des ménages modestes. Le numéro de décembre 2008 du Monde diplomatique présente quelques vues intéressantes.

Ignorant le rapport Pinte (du nom de son rapporteur, le député UMP des Yvelines) qu’il avait lui-même commandé en décembre 2007, le gouvernement poursuit une politique que l’on peut qualifier d’impopulaire. Ce rapport, remis le 5 septembre 2008, rappelle que la France compte environ 100.000 sans-abri, 600.000 logements indignes, 900.000 personnes sans domicile personnel et 3,5 millions de mal-logés. Et que pour sortir de cette situation, il faudrait construire 500.000 logements par an, dont 120.000 logements sociaux. Il suggère de "consolider les efforts budgétaires de l'État en matière d'hébergement et de logement tant que la crise ne sera pas résorbée". Il chiffre ainsi à 1,256 milliard d'euros les crédits nécessaires au programme budgétaire "hébergement". Il demande également le maintien du financement budgétaire des aides à la pierre à hauteur de la dotation votée en 2008, soit 800 millions d'euros. Au-delà des aspects budgétaires, le rapport suggère d’améliorer le pilotage de la politique du logement, en renforçant l’autorité des préfets et de leurs collaborateurs, notamment par la disposition du droit de préemption et la délivrance de permis de construire (réservé en principe aux maires) et en conditionnant les aides fiscales au logement (9 milliards d'euros tout de même !) à de vraies contreparties sociales. Pour prévenir les expulsions, le rapport propose une obligation pour le propriétaire de signaler les impayés de loyer, mais aussi de maintenir temporairement, en cas d’impayés, l'allocation logement jusqu’à la solution amiable. En matière d'effort de construction, il propose de proroger jusqu'en 2014 l'effort de construction prévu par le plan de cohésion sociale, et de reconduire l'exonération de 25 ans de taxe foncière sur les propriétés bâties. Concernant l’obligation des 20% de logements sociaux prévus par l’article 55 de la loi SRU de 2000, le rapport propose d’aller plus fort et plus loin.
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Informations
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 10:15
Crise en Europe de l'Est: les leçons oubliées de Bangkok

Par Philippe Riès

Le premier ministre hongrois a évoqué dimanche à Bruxelles le danger qu'un «nouveau rideau de fer» divise l'Europe. Les institutions européennes n'ont pas su empêcher certains des nouveaux Etats membres de tomber dans les pièges qui ont provoqué la crise partie de Thaïlande en 1997, mais aussi la grave récession au Portugal au début de ce siècle. De l'incapacité à apprendre de l'histoire. Parti pris.
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Informations
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 08:11
  • CINQUIÈME CENTENAIRE DE JEAN CALVIN :
Calvin revisité par ses héritiers transatlantiques

Musique noire américaine.
Atelier Gospel de l'Université du Havre et Choeur & Orchestre Universitaire Régional de Caen Basse-Normandie.
Pour la 3ème année consécutive, échanges de répertoires et travail de pièces communes sous la houlette de Thomas Malgras et Didier Horry.
Cette année, les deux ensembles préparent, entre autres, Porgy and Bess de Gershwin, suite jazz pour chœur et orchestre d'harmonie.
Dans le cadre des manifestations consacrées au 50ème anniversaire du lieu.
Informations auprès du COUR : 02 31 56 60 87
entrée libre
www.cour-ucbn.org
Temple prostestant - église réformée - 19, rue Mélingue - 14000 Caen - 02 31 86 28 99
Le 12/03/2009: 21h
 

La musique réformée
concert-leçon par Alain Mabit
Temple prostestant - église réformée - 19, rue Mélingue - 14000 Caen - 02 31 86 28 99
Le 27/03/2009: 20h

 

Calvin portrait sensible
suivi d'un débat avec C. Reussner, sa réalisatrice.
Cinéma Lux - Avenue Saint Thérèse - Caen - 08 92 68 00 43
www.cinemalux.org
Le 19/03/2009: 21h
 
  • exposition "Voyages pittoresques.  Normandie 1820-2009" :

Pour la première fois le musée des Beaux-Arts de Rouen, le musée Malraux du Havre et le musée des Beaux-Arts de Caen s’associent pour présenter simultanément du 16 mai au 16 août 2009, trois expositions consacrées à l’illustration du territoire normand et de ses cinq départements. Elles mettent en évidence les motifs qui ont nourri la perception visuelle et culturelle de la Normandie.

En introduction, le musée de Caen propose un cycle de conférences :

Les Mercredis à 17h45 :


4 mars Voyages pittoresques. Normandie 1820-2009
par Lucie Goujard, commissaire général de la manifestation


11 mars Les artistes britanniques en Normandie 1815-1860
par Diederik Bakhuÿs, conservateur au musée des Beaux-Arts de Rouen


18 mars, Deux photographes de la Normandie monumentale, Henri Magron et Emile Letellier
par Bernard Chéreau (Ardi Photographies) et Didier Mouchel (Pôle image Haute-Normandie)


25 mars,  Les campagnes photographiques en Normandie
par Anne de Montenard (Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine)

 

  • Jean-François Millet à Caen
(prêt exceptionnel d'un tableau)

Le Semeur, Jean-François MilletLe Semeur


15 mars 2009 - 15 janvier 2010

A l’occasion du prêt de la Tentation de saint Antoine de Véronèse pour l’exposition Titien, Tintoret Véronèse. Rivalités à Venise, organisée par le Fine Arts Museum de Boston et le musée du Louvre en 2009, le musée de Boston a accepté de prêter pour une durée exceptionnelle un chef d’oeuvre de Jean François Millet, Le Semeur. Ce tableau, jamais vu en France depuis la rétrospective de 1975, est de ces oeuvres dont la force expressive les hisse au rang d’étendard. Dans la lumière agonisante et atemporelle du crépuscule, la figure monumentale et farouche du semeur dévale les pentes désolées d’une colline normande pour accomplir son geste fécond et sacré. Exposée au Salon, deux après la Révolution de 1848, ce tableau cristallisa les controverses et les passions de cette époque de bouleversements. Dépassant les intentions premières de l’artiste qui voulait célébrer la beauté héroïque du labeur paysan, ses contemporains voulurent y voir le symbole des aspirations politiques et sociales de cette France gagnée par l’industrialisation urbaine, où les travailleurs des campagnes incarnaient le mythe de l’homme primordial vertueux domptant la nature sauvage. Le temps de l’idéalisation romantique était révolu, venait celui de l’authenticité du Réalisme.

Dans le cadre du prêt exceptionnel du tableau Le Semeur :
A 17h45,  le 1er avril, conférence sur " Jean François Millet, peintre avant tout" par Chantal Georgel, Conservateur en chef du patrimoine, Conseiller scientifique à l'INHA

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Informations