Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 11:08

Commentaire ajouté à mon précédent message :



Madame, Monsieur,

J’ai le plaisir de vous présenter en pièce jointe notre dernière publication en partenariat avec les CRDP d’Amiens et de Rennes:
*/Auxiliaire de Vie Scolaire/: accompagner l’élève handicapé. *

Cette publication, fruit d'une connaissance du terrain et accompagnée d’un DVD entend répondre à un besoin de formation de plus en plus important dans les établissements.
Je vous remercie de la faire connaître et d’en assurer une large diffusion.

Avec l’expression de mes plus cordiales salutations.

Serge BLUM
Responsable de diffusion
CRDP d’Auvergne.
tél: 04 73 98 38 54
mèl: serge.blum@ac-clermont.fr

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Enseignement - scolarité
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 09:15

Du péril à la survie pour les SES ?


Au cours des dernières semaines, les déclarations récentes du ministre de l'Éducation nationale laissaient entendre que  la réforme marginaliserait la série Sciences économiques et sociales dès la classe de Seconde . Depuis, la mobilisation des professeurs de SES a continué et cherche à étendre sa visibilité dans les médias. Des lettres ouvertes paraissent dans les principaux quotidiens, et les professeurs de SES ont également participé à la manifestation unitaire du 20 novembre, publiant par la suite  un appel commun  le vendredi 21 novembre lors de la deuxième édition des  Journées de l'Économie  organisées à Lyon. La sphère politique s'intéresse également de près à la question. Dans le cadre parlementaire, les interrogations soulevées (24 à ce jour) n'ont pas encore reçu de réponses de la part de Xavier Darcos.

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Enseignement - scolarité
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 18:33


Le Réveil du 19 février 1919.


Sans commentaires !

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Enseignement - scolarité
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 09:58
Titre Délibération de la HALDE n° 2008-170 du 1er septembre 2008 relative à la demande de modification des règles d'assistance des candidats handicapés lors des examens
Auteur(s) du texte HAUTE AUTORITE DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS ET POUR L'EGALITE, HALDE
Titre du périodique Actualités sociales hebdomadaires
Date 2008-10-17
Numéro, pages n° 2577, p. 10
Résumé La circulaire ministérielle n°2006-215 du 26 décembre 2006 relative à l'organisation des examens et concours de l'enseignement scolaire et de l'enseignement supérieur pour les candidats présentant un handicap, actuellement en vigueur, prévoit que les candidats qui ne peuvent pas écrire à la main ou utiliser leur propre matériel seront assistés d'un secrétaire qui écrira sous leur dictée, sans autres précisions. La haute autorité recommande au ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, de modifier la circulaire en question "de manière à ce que les candidats aux examens et concours de l'enseignement scolaire et de l'enseignement supérieur présentant un handicap puissent prétendre, dès lors que la présence d'un secrétaire est nécessaire, à une assistance assurée, prioritairement, par un enseignant de la discipline faisant l'objet de l'épreuve et, à défaut, par un secrétaire, ayant un niveau adéquat dans la matière faisant l'objet de l'épreuve".
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Enseignement - scolarité
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 09:30
Type du texte Arrêté
Titre Arrêté du 18 septembre 2008 portant nomination du médiateur de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur
Auteur(s) du texte MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS
Auteur(s) cités THOMAS (Bernard), JUTANT (Jean-Marie)
Titre du périodique J.O. Lois et Décrets
Date 2008-09-23
Numéro, pages 222, 1 p., texte 42
Résumé M. Bernard THOMAS, inspecteur général de l'éducation nationale, est nommé médiateur de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur, en remplacement de M. Jean-Marie JUTANT, pour une durée de trois ans.
Mots clés MEDIATION, NOMINATION, MEDIATEUR DE L'EDUCATION NATIONALE
Référence 014700
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Enseignement - scolarité
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 21:08
Enseignants, lycéens, étudiants, parents, syndicalistes: au total 47 organisations sont descendues dans la rue à Paris pour la défense du service public de l'éducation et contre les suppressions de postes entendent lancer un cri d'alarme, redoutant que l'Education nationale ne soit plus à l'avenir une priorité de la Nation.

La manifestation a rassemblé  80.000 personnes selon les organisateurs.  Venus d'un peu partout en France, les manifestants, en grande majorité des enseignants mais aussi des étudiants, des lycéens et des parents d'élèves de la FCPE, sont partis vers 13h de place d'Italie, en direction de la place de la Bastille (11e).

«L'importance de la mobilisation montre que le message "L'école, c'est l'affaire de tous", est bien passé», a déclaré à l'AFP le secrétaire général du Sgen-CFDT, Thierry Cadart.

La mobilisation intervient avant l'examen à l'Assemblée nationale, le 4 novembre, du budget de l'éducation qui prévoit 13.500 suppressions de postes en 2009, après 11.200 en 2008, et 8.500 en 2007.

La crise financière et ses effets sont un facteur supplémentaire d'inquiétude dans un milieu où l'on craint que ne s'accentue une tendance, souvent dénoncée, de l'Etat à considérer l'Education nationale comme une variable d'ajustement budgétaire.

«Tous ces milliards injectés dans les banques»

«Ce qui remonte des réunions avec nos collègues, c'est déjà l'indignation de voir tous ces milliards injectés dans les banques alors qu'on refuse les moyens à l'éducation», souligne Gérard Aschieri, le secrétaire général de la FSU, interrogé par l'AFP, qui a évoqué aussi «la crainte du chômage chez les précaires et pour le pouvoir d'achat dans toutes les catégories de personnel».

Interrogée lors du «Grand rendez-vous» d'Europe 1/Le Parisien-Aujourd'hui en France, Valérie Pécresse a jugé la manifestation «injustifiée et décalée».
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Enseignement - scolarité
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 10:08
Type du texte Réponse écrite
Titre Réponse à la question écrite Assemblée nationale n° 16188 du 5 février 2008 de Monsieur Christian VANNESTE : Santé (dyslexie et dysphasie - intégration en milieu scolaire)
Auteur(s) du texte ASSEMBLEE NATIONALE
Auteur de la question VANNESTE (Christian)
Destinataire de la question MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE
Titre du périodique J.O. AN (Q)
Date 2008-09-09
Numéro, pages n° 37, 7805-7806
Résumé Des dispositions réglementaires permettent aux candidats handicapés de se présenter aux examens et concours organisés par le ministère de l'éducation nationale dans des conditions aménagées, garantissant l'égalité de leurs chances avec les autres candidats. Ils peuvent également demander à bénéficier d'adaptations d'épreuves ou de dispenses d'épreuves, selon le règlement de chaque examen. La réglementation du baccalauréat général et technologique prévoit (arrêté du 21 janvier 2008) que les candidats handicapés présentant une déficience du langage et de la parole peuvent solliciter une dispense de l'épreuve obligatoire de langue vivante 2. En tout état de cause, ce n'est pas en se fondant sur une catégorie diagnostique mais sur la situation particulière de l'élève que sont appréciés les aménagements nécessaires. La circulaire de 2006 précise ainsi qu'il est notamment tenu compte de la situation particulière du candidat, des informations médicales actualisées transmises à l'appui de sa demande, des conditions de déroulement de sa scolarité et, notamment, des aménagements dont il a pu bénéficier, et en particulier du projet personnalisé de scolarisation ou du projet d'accueil individualisé de l'élève. S'agissant de l'information des correcteurs, les textes prévoient que le service organisateur de l'examen informe les présidents de jury des aménagements dont ont bénéficié les candidats.
Mots clés ADOLESCENT HANDICAPE , ADULTE JEUNE , DYSLEXIE , ENFANT HANDICAPE , INTEGRATION SCOLAIRE , PERSONNE HANDICAPEE, DYSPHASIE
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Enseignement - scolarité
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 10:07
Type du texte Réponse écrite
Titre Réponse à la question écrite Assemblée nationale n° 28403 du 29 juillet 2008 de Monsieur Philippe MEUNIER : Enseignement : personnel (contractuels - auxiliaires et emplois vie scolaire - perspectives)
Auteur(s) du texte ASSEMBLEE NATIONALE
Auteur de la question MEUNIER (Philippe)
Destinataire de la question MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE
Titre du périodique J.O. AN (Q)
Date 2008-09-09
Numéro, pages n° 37, p. 7809
Résumé Les contrats aidés, éducation nationale, ont pour objet de faire bénéficier à leurs titulaires d'une expérience professionnelle en vue de leur permettre de retrouver un emploi de droit commun dans le secteur privé ou public. La note du 13 février 2008 prévoit la mise en commun des dispositifs d'accompagnement et de formation proposés à ces personnels par les services déconcentrés de l'éducation nationale et les services publics locaux de l'emploi. La fonction d'auxiliaire de vie scolaire auprès des enfants handicapés permet d'accéder à différents métiers dans le champ plus large de l'aide à la personne. Les personnels exerçant cette fonction peuvent postuler sur les emplois de catégorie C des fonctions publiques de l'État, des collectivités territoriales et hospitalières, qui sont accessibles sans concours. Ils ont également la possibilité de se présenter aux concours de la fonction publique (l'éducation nationale offre la possibilité de devenir enseignant spécialisé, infirmier ou assistant de service social). Il appartient aux personnels de tirer avantage des possibilités qui leur sont offertes.
Mots clés ENFANT HANDICAPE , INTEGRATION SCOLAIRE , SOUTIEN PEDAGOGIQUE, AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE, AV
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Enseignement - scolarité
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 10:03
Type du texte Divers
Titre Délibération de la HALDE n° 2008-169 du 7 juillet 2008 relative au refus de scolarisation d'un enfant autiste en classe ordinaire
Auteur(s) du texte HAUTE AUTORITE DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS ET POUR L'EGALITE, HALDE
Date 2008-07-07
Numéro, pages 4 p., en ligne
Résumé Un enfant, diagnostiqué autiste, était depuis le 7 juillet 2006 scolarisé à l'école maternelle publique dans le cadre d'un projet d'intégration. La CDES ayant orienté l'enfant en classe d'intégration scolaire (CLIS), les parents ont saisi le tribunal du contentieux de l'incapacité afin d'obtenir l'annulation de la décision d'orientation. Malgré l'effet suspensif du recours, l'inspecteur de l'éducation nationale a refusé l'inscription de l'enfant en classe ordinaire dans son établissement de référence. La haute autorité a constaté que le refus d'inscrire l'enfant est contraire aux dispositions des articles L. 112-1, L. 112-2 et L.111-2 et suivants du code de l'éducation et de l'article 432-7 du Code pénal et constitue, à ce titre, une discrimination en raison du handicap. En conséquence, le Collège rappelle à l'inspecteur d'académie mis en cause ses obligations. Par ailleurs, il recommande au ministre chargé de l'éducation nationale de rappeler aux inspecteurs d'académies, d'une part, les dispositions de l'article L 241-9 du code de l'action sociale et des familles concernant l'effet suspensif des recours et, d'autre part, que le non-respect des dispositions relatives au droit à l'éducation et à la scolarisation des enfants et adolescents handicapés prévu aux articles L. 112-1, L. 112-2, L.111-2 et suivants du code de l'éducation, est constitutif d'une discrimination.
Mots clés AUTISME , AUTISME INFANTILE , DISCRIMINATION , ENFANT HANDICAPE , INTEGRATION SCOLAIRE , JURISPRUDENCE , LEGISLATION
Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Enseignement - scolarité
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 21:02

17-18 octobre : élections des représentants des parents d’élèves

(8/10/2008)

Les élections des représentants des parents d’élèves aux conseils des écoles (écoles maternelles et élémentaires) et aux conseils d’administration (collèges et lycées) pour l’année scolaire 2008-2009 se dérouleront vendredi 17 ou samedi 18 octobre, selon le choix des établissements.

Chaque parent d’un enfant, quelle que soit sa situation (marié ou non, séparé, divorcé...) est électeur et éligible sauf, par exemple, si l’autorité parentale lui a été retirée. Il est possible de voter soit par correspondance, soit en allant directement au bureau de vote mis en place dans l’école ou l’établissement fréquenté par l’enfant. L’élection a lieu au scrutin de liste à la représentation proportionnelle. Les parents d’élèves élus participent aux instances qui votent le règlement intérieur et adoptent le projet d’école ou d’établissement. Ces conseils donnent également leur avis en matière de vie scolaire : intégration des enfants handicapés, activités périscolaires, restauration, hygiène, sécurité, dialogue avec les parents, choix des manuels et outils pédagogiques, création d’options et de sections... Dans le second degré, les délégués des parents d’élèves aux conseils de classe sont proposés par les responsables des listes de candidats qui ont obtenu des voix lors de ces élections.

Dans le premier degré, il y a autant de représentants de parents d’élèves au conseil d’école que de classes dans l’école. Dans le second degré, il y a 5, 6 ou 7 représentants de parents d’élèves dans chaque conseil d’administration.

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Enseignement - scolarité