Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2020 2 01 /12 /décembre /2020 15:20

Anecdote rapportée par Christophe Canivet (1er décembre 2020)

 

Le baptême du petit Bernard (1698)

Le 10 juillet 1698, Marie LE CARDINAL, femme de Geffroy EUDES, se présente au curé de Juvigny-sur-Seulles pour qu'il baptise l'enfant qui vient de lui être remis en nourrice par François DE CLOMESNIL, un bourgeois de Caen de la paroisse St-Nicolas. Du moins, on peut supposer que ladite femme EUDES sera sa nourrice puisqu'elle a elle-même accouché l'année précédente. Quant à M. de CLOMESNIL, son patronyme n'est pas inconnu dans le village puisque c'était celui du curé de la seconde portion de la paroisse, enterré dix jours plus tôt, pour ainsi dire au moment même où l'enfant naissait.

Mais une difficulté survient. Si M. de CLOMESNIL s'engage à subvenir à tous les besoins de l'enfant, il refuse de donner les noms de ses père et mère. Aussi, le curé de Juvigny refuse de baptiser l'enfant hors la présence, ou tout au moins tant qu'il n'aura pas consulté son doyen, en l'occurrence le curé de Hottot (1er acte).

Ce ne sera qu'une formalité et le nourrisson sera porté sur les fonts baptismaux avant la fin de la journée (2e acte)

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Histoire