Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2020 3 01 /04 /avril /2020 17:02

"Ils sont nombreux les princes actuels à revendiquer leur courage. A parler rupture et parler vrai. Et pourtant, on voit bien qu'il ne s'agit pas de cela. Que cette affiliation au courage est une bouffonnerie. Ou plutôt la  très sûre partition de l'histrionisme politique. Une parfaite mise en scène de la non-exemplarité politique. En effet, rime avec l'entropie et les travestissements des principes démocratiques qui forment l'histoire contemporaine de la démocratie, la contre-exemplarité du leader politique. Le grand moi décomplexé, à la place du surmoi". p. 121

Cynthia Fleury, La fin du courage, Fayard, 2010, 201 p.

Partager cet article
Repost0
Published by Yves Marion - dans Mes lectures